ActuÉconomie

L’inflation alimentaire en 2023 : Familles rurales tire la sonnette d’alarme

inflation
113views

L’année 2023 a été marquée par une hausse significative de l’inflation alimentaire, atteignant 11,9%, selon les conclusions de l’association Familles rurales. Cette augmentation, bien au-delà de l’inflation générale établie à 4,9%, a un impact direct sur le budget des ménages. Dans son 17e Observatoire des prix annuel, l’association met en lumière les conséquences de cette inflation sur le coût de l’alimentation pour une famille type de deux adultes et deux enfants. Cette dernière doit désormais débourser un minimum de 539 euros par mois pour s’alimenter sainement, soit une augmentation substantielle par rapport aux 477 euros en 2022.

Les impacts de l’inflation sur les produits alimentaires

Familles rurales a mené une enquête approfondie, analysant plus de 150 magasins, dont hypermarchés, supermarchés, discounters et spécialistes bio. Les résultats sont éloquents : plusieurs produits essentiels à une alimentation saine ont subi des hausses de prix considérables au cours de l’année écoulée. La carotte a enregistré une augmentation de 40,6%, le maquereau de 24,8%, le lait demi-écrémé de 23,2%, l’huile d’olive de 21%, et le riz de 20,4%. Ces hausses alarmantes soulignent la nécessité d’une action urgente pour atténuer l’impact financier sur les ménages.

Les variations sectorielles et les recommandations de Familles rurales

Les bénévoles de Familles rurales ont scrupuleusement relevé les prix dans différents types de commerces à travers 41 départements, analysant 83 produits de consommation courante en février, avril, juin, et octobre 2023. Les résultats montrent que le prix du panier de fruits et légumes a augmenté de 7,3%, celui de la viande, du poisson et des œufs de 12,6%, celui des produits sucrés de 18,1%, des matières grasses de 18,3%, et des produits laitiers de 18,9%. Ces variations sectorielles soulignent la diversité des défis auxquels les consommateurs sont confrontés dans leur quête d’une alimentation saine et équilibrée.

Les revendications de Familles rurales et solutions proposées

Face à cette inflation alimentaire galopante, Familles rurales plaide en faveur de mesures concrètes pour soulager le porte-monnaie des consommateurs. L’association préconise la mise en place d’une « allocation alimentaire mensuelle » destinée aux personnes vivant avec ou sous le seuil de pauvreté, ciblant spécifiquement les produits bénéfiques pour la santé.

Elle réclame également une transparence accrue sur les marges bénéficiaires, exhortant à modérer celles qui sont manifestement excessives. De plus, Familles rurales souhaite l’abandon des surmarges imposées par la loi, et appelle à la création d’un « Bouclier Qualité Prix » plafonnant les prix d’un panier de produits sains pour la santé, l’environnement et le pouvoir d’achat. Ces recommandations visent à garantir un accès équitable à une alimentation de qualité, même en période d’inflation.