ActuImmobilier

Immobilier 2024 : Anticipation d’une Baisse de Plus de 3% selon les Professionnels

immo 2024
51views

L’année 2024 s’annonce comme une période cruciale pour le marché immobilier en France, avec des projections inédites émanant de plus de 3750 agents immobiliers. La question qui se pose actuellement est de savoir si les prix de l’immobilier vont connaître une baisse significative, et si cette tendance touchera certaines régions plus que d’autres. Les résultats d’une enquête exclusive réalisée par La Boîte Immo, spécialiste des logiciels pour les petites entreprises, au profit de Capital, suggèrent que la majorité des professionnels anticipent une baisse de plus de 3% en 2024. Cet article examinera en détail ces projections et les différentes perspectives régionales qui émergent de cette analyse.

Anticipations Nationales : Une Baisse Généralisée

Selon l’enquête de La Boîte Immo, 70 % des agences immobilières interrogées prévoient des baisses de prix supérieures à 3 % dans leurs régions respectives. Ces projections sont étayées par le fait que les taux de crédit restent élevés, incitant les vendeurs professionnels à ajuster leurs prix pour stimuler les ventes.

Ainsi, le marché immobilier semble être sur le point de connaître une correction significative en 2024. Les professionnels du secteur, fort de leur expérience, expriment leur conviction que cette tendance à la baisse est inévitable dans un contexte où l’ajustement des prix devient une stratégie nécessaire pour conclure des transactions.

Focus Régionaux : Contrastes et Précautions

Le détail des anticipations régionales offre un tableau nuancé de la situation. Dans l’Eure, plus de la moitié des agents interrogés prévoient une baisse de plus de 5 % des prix immobiliers en 2024. Cette tendance pessimiste est également partagée par près de la moitié des sondés dans le Val-de-Marne et la Gironde, pour ceux qui se montrent plus optimistes.

À l’inverse, dans le sud, notamment en Côte d’Azur, les agents immobiliers se montrent plus prudents quant à l’évolution des prix. Dans les Alpes-Maritimes, par exemple, plus de la moitié des agences anticipent une fluctuation des prix entre -3 % et +3 %. Des perspectives similaires sont partagées par 43,5 % des agents du Calvados, 42,5 % des agences de la Charente-Maritime et 48 % de celles de la Corrèze.

Commentant ces divergences régionales, Olivier Bugette, PDG de La Boîte Immo, souligne que l’immobilier français ne constitue pas un marché homogène, mais plutôt une multitude de marchés distincts. Les différences régionales dans les anticipations s’expliquent par des dynamiques locales spécifiques. Dans certaines régions, la prudence est de mise en raison de conditions économiques ou de demande différentes, créant ainsi une variabilité dans les projections.

En définitive, l’année 2024 semble être marquée par des ajustements majeurs sur le marché immobilier français. Les professionnels anticipent une baisse générale des prix, tandis que les variations régionales soulignent la complexité de ce secteur. Les taux de crédit élevés exercent une pression sur les vendeurs, les incitant à revoir leurs tarifs pour maintenir la compétitivité. Les acteurs du marché devront donc naviguer avec précaution dans cette période de transition, en tenant compte des particularités locales pour élaborer des stratégies adaptées.